En ce 17e siècle, les citoyens enrichis et fiers éprouvaient le désir de faire réaliser leur portrait, reflétant, outre la ressemblance physique, le rang social du sujet. À cinq reprises, Frans Hals fut commissionné pour réaliser un « schutterstuk », un prestigieux portrait de groupe des milices civiles. Frans Hals maîtrisait comme personne l'art de composer un portrait de groupe animé et uni, représentant ses commanditaires à coups de brosse précis et assurés.

L'influence du style libre de Frans Hals se ressent dans l'impressionnisme du 19e siècle. Claude Monet, Gustave Courbet et Eduard Manet se sont rendus spécialement à Haarlem pour admirer les portraits des régents et régentes de l'hospice des vieillards datant de 1664.
C'est dans le bâtiment pittoresque, qui depuis 1609 hébergea l'hospice des vieillards, et où Frans Hals lui-même a certainement passé de nombreuses heures à peindre ses portraits, qu'est situé aujourd'hui le musée Frans Hals. Le musée possède la plus grande collection de portraits de Frans Hals, dont les portraits de régents et des officiers du corps des archers, la « schutterij », de Haarlem. Le musée présente en outre de nombreux chefs-d'œuvre d'autres peintres harlémois célèbres tels que Goltzius, Ruisdael et Saenredam. Nous vous souhaitons de passer des moments agréables dans les magnifiques salles des régents, le réfectoire caractéristique et le remarquable jardin intérieur.