En 1646, Johannes Snippendaal fut nommé surveillant de l’Hortus et catalogua toute leur collection de plantes la même année. Il décrivit 796 espèces de plantes différentes, la plupart médicinales, mais aussi de magnifiques plantes ornementales. Son travail devint le premier catalogue complet de l’Hortus Medicus.

En 2007, l’Hortus a réalisé un projet unique. Ils ont traduit le catalogue de Snippendaal et ont créé un jardin rempli des plantes listées dans cette œuvre. Les plantes dans le Jardin Snippendaal sont exactement les mêmes que celles cultivées à l’Hortus Medicus en 1646.