Prenez soin  

Prenez toujours soin de vous et de vos amis. Si quelqu’un se trouve mal, n’ayez pas peur de demander de l’aide ou d’appeler les services médicaux au numéro 112. Soyez sincère sur ce que vous et vos amis avez consommé – les informations que vous fournissez aux professionnels médicaux sont confidentielles et vous ne serez pas arrêté pour usage de drogue. Vous pouvez apprendre davantage sur la politique néerlandaise en matière de drogue, les risques médicaux liés à la consommation de drogues, la façon de réduire ces risques et d’autres questions liées aux drogues sur le site internet de Jellinek.

Politique en ce qui concerne les drogues

Comme dans le reste du monde, les drogues sont illégales aux Pays-Bas. La possession, la distribution, la vente, la production et la plupart des actes impliquant toute drogue sont punis par la loi.

Drogues douces

La Loi Néerlandaise sur les Stupéfiants fait la distinction entre drogues dures et drogues douces. Pour les drogues douces telles que le cannabis, une politique de tolérance est appliquée aux Pays-Bas. Cela veut dire que, bien que la possession et l’achat de drogues douces soient illégaux, on ne sera  pas poursuivi s’il s’agit d’une quantité maximale de cinq grammes de cannabis  et les coffee shops sont autorisés à vendre du cannabis. Pour entrer dans un coffee shop, vous devez avoir au moins 18 ans – votre carte d’identité sera vérifiée. Les visiteurs devront garder à l’esprit que la plupart des lieux autres que les coffee shops ne permettent pas la consommation de drogues douces dans leurs locaux. Il est donc interdit de  fumer du cannabis dans la plupart des clubs, discothèques et bars, aussi dans les zones fumeurs.

Politique de porte

Il est interdit d’apporter de la drogue dans un club, bar ou festival. On sera fouillé à l’entrée par les employés de sécurité. Si on trouve de la drogue sur vous, vous pouvez être expulsé du lieu et même remis à la police. Comme indiqué ci-dessus, la plupart des lieux autres que les coffee shops ne permettent pas la consommation de drogues douces dans leurs locaux – vérifiez toujours la politique de porte du lieu en question.

Dealers de rue

Ceux qui vendent de la drogue dans la rue forment probablement le plus grand piège pour les touristes – quoi que vous fassiez, n’achetez jamais de drogue dans la rue. Ce qu’ils vous proposent peut contenir de tout, allant de la vitamine C ou de la lessive en poudre, à des substances très dangereuses. Si vous êtes harcelé par un dealer dans les rues, veuillez le dénoncer à la police.

Achat de drogues

Sachez qu‘aux Pays-Bas les drogues peuvent être beaucoup plus puissantes que celles que vous pourriez consommer dans votre pays. Gardez bien cela à l’esprit et ajustez votre dosage en conséquence.

Service de dépistage des drogues

Même si la possession de drogues est illégale aux Pays-Bas, il est possible de faire tester vos drogues anonymement dans un service de dépistage des drogues officiel. Pour plus d’informations, visitez le site internet de Unity (en anglais), qui est un projet d’informations sur l’alcool et les drogues, actif  dans la vie nocturne et le monde des discothèques aux Pays-Bas.

Numéro d’urgence – 112

Veuillez prendre bien soin de vous et gardez aussi un œil sur vos amis – ne laissez jamais quelqu’un seul lorsqu’il ou elle se trouve mal. Faites appel à une aide médicale et restez avec la personne jusqu’à l’arrivée des secours. En cas d’urgence, demandez de l’aide ou appelez le 112. Les personnes travaillant pour les secours sont des professionnels et ce que vous leur dites est confidentiel, donc vous ne serez pas verbalisé ou arrêté pour consommation de stupéfiants. Si vous êtes sincère sur votre consommation de drogues et celle de vos amis cela leur permettra de vous aider au mieux.

Ressources

Prévention Jellinek 

  • Répertoire d’informations sur les différents types de drogues, y compris leurs effets et leurs risques 
  • Organisation spécialisée dans le traitement, l’éducation et la prévention de la toxicomanie 
  • Site internet : https://www.jellinek.nl/english/tourists/

Unity