Origine de l’espèce

Les tulipes viennent à l’origine de l’Empire Ottoman, leur nom signifiant littéralement ‘turban’. Ces fleurs sont donc originaires d’Asie centrale : de Turquie, d’Iran, du Pakistan ou encore d’Afghanistan. Leur popularité aux Pays-Bas date de 1593, date à laquelle Carolus Clusius devient le botaniste en chef de l’Université de Leiden. Il a auparavant travaillé à Vienne, aux portes de l’Empire Ottoman. Une fois les premiers bulbes plantés par Carolus, la popularité de ces fleurs se propage à une vitesse fulgurante au sein des classes supérieures.

Le pouvoir des fleurs

Une fois la popularité de la tulipe affirmée, la compétition fait rage entre les producteurs qui s’efforcent de créer des spécimens plus beaux les uns que les autres. Les plus populaires : des tulipes de couleurs vives, multicolores ou ornées de lignes, de rayures ou de flammes sur les pétales. L’ironie de la chose veut qu’on ait entre temps découvert que ces détails si prisés sont en fait des imperfections dues à un virus propre aux tulipes. Comme quoi la beauté est purement subjective.

La Tulipomania

La tulipe devient très vite un symbole de luxe et son prix ne cesse d’augmenter. Les gens sont prêts à payer des sommes pharamineuses pour un simple bulbe dans l’espoir de devenir ainsi très riches. En 1636, le marché des bulbes fait son entrée à la bourse. Les gens vendent alors objets de valeur, terres et maisons pour pouvoir investir. En 1635, une vente de 100 000 florins pour 40 bulbes bat tous les records ; c’est 10 fois le salaire moyen d’un ouvrier qualifié !

12.000 hectares de bulbes

Mais bien sûr la folie de la tulipe est de courte durée et le marché s’effondre en 1637. De nos jours, la folie de la tulipe, la Tulipomania, désigne une bulle économique vouée à l’échec. Les Hollandais ne se laisseront sûrement pas gagner une deuxième fois par une telle folie, mais ils n’en sont pas moins sous le charme de leurs fleurs. Les Pays-Bas restent le plus grand producteur de tulipes au monde avec pas moins de 12 000 hectares de bulbes.

Musée de la tulipe et plus encore

Pour en savoir plus sur cette folie de la tulipe, ne manquez surtout pas de visiter le Musée de la Tulipe, situé dans le quartier du Jordaan. Le musée retrace l’histoire impressionnante de l’horticulture aux Pays-Bas.

Et pour encore plus de fleurs et de tulipes, pourquoi ne pas visiter le jardin Keukenhof , situés dans la région des producteurs de bulbes (la bollenstreek) ? Vous pouvez également assister à une expérience florale fascinante, la vente aux enchères de fleurs à Aalsmeer.