Bitterballen

Vous êtes sorti boire quelques verres et vous avez oublié de manger. Ces bières belges à 8% commencent à faire leur effet. Que faire ? La réponse est simple: commandez des bitterballen. De délicieuses boulettes de viande frites, traditionnellement servies avec de la moutarde : ce sont le snack hollandais par excellence et vous les trouverez sur le menu de la plupart des débits de boisson d’Amsterdam.
Bitterballen

Stroopwafel

Si vous décidez de goûter une spécialité néerlandaise sucrée, assurez-vous que ce soit une stroopwafel. Deux fines gaufres collées ensemble avec une couche de sirop sucré : un véritable délice, de préférence acheté sur un marché de rue ou dans une boulangerie, et dégusté sur place.
Stroopwafels

Les épaisses frites hollandaises

Oui, mais pas des frites comme les autres. Croyez-nous ! Vous verrez peut-être ces frites épaisses appelées patat ou frites sur les menus, mais elles sont servies plus traditionnellement dans un cône en papier qui vous brûlerait presque les mains et badigeonnées de diverses sauces. Demandez une 'patatje oorlog' pour un cornet de frites recouvertes de sauce à la cacahouète, de mayonnaise et d’oignons, ou une 'patat speciaal' pour un mélange de ketchup curry, de mayonnaise et d’oignons.

Patat Speciaal

Du hareng cru

Du hareng cru : cela peut paraître un peu effrayant aux non-initiés, mais tous les visiteurs d’Amsterdam devrait tout de même essayer. Vous verrez un peu partout en ville des ‘haringhandels’ (des charrettes à hareng) servant cette spécialité néerlandaise. Commandez un ‘broodje haring’ pour avoir votre hareng servi dans un petit sandwich avec des cornichons et des oignons. La meilleure période pour goûter cette spécialité est entre mai et juillet lorsque le hareng est dit être le plus sucré.
Haring

Croquettes sorties d’un distributeur automatique

Là, il n’est pas question de restaurants étoilés, mais ces cafés avec distributeurs automatiques dans les murs paraissent indéniablement sur les listes de spécialités néerlandaises incontournables. Rentrez dans un FEBO et vous verrez une multitude de snacks chauds, dont des hamburgers, kroketten et frinkandellen présentés derrière des vitres en verre. Insérez quelques pièces dans le trou, et voilà : le dîner est servi !
FEBO

Dites ‘cheese’ !

C’est bien connu : la Hollande, c’est l’autre pays du fromage ! Vous ne devriez donc pas rentrer chez vous sans avoir visité l’une des nombreuses fromageries d’Amsterdam, ou l’un des marchés de la région, et sans avoir goûté du ‘kaas’, comme du Gouda, Geitenkaas (fromage de chèvre) ou Maasdammer par exemple. Pour une bonne introduction aux plus célèbres des fromages néerlandais, arrêtez-vous au Musée du Fromage ou dans l’une des boutiques Henri Willig Cheese and More. Puis, visitez la Salle de Dégustation Reypenaer pour une dégustation guidée de leur fromage primé. Dans le quartier des Negen Straatjes (9 Rues), les étagères du Kaaskamer sont remplies de fromages des Pays-Bas et de l’étranger.
Cheese

Maintenant dites ‘poffertjes’!

Répétez après nous: 'PO-fer-tjus'. Ces petits nuages cotonneux de pâtes pâtissière sont servis dans certains restaurants et surtout dans les restaurants de pancake d’Amsterdam. Mais le meilleur est encore de déguster ces délices bien chauds, vendus sur un étal au coin d’une rue. Saupoudrez-les de sucre et laissez-vous envahir de plaisir.
Poffertjes

Stamppot

Idéal pour les froides soirées hivernales, le stamppot est le plat chaud le plus traditionnel des Pays-Bas. Littéralement traduit par ‘plat de purée’, ce plat traditionnel se compose de purée de pommes de terre et d’autres légumes. Le stamppot traditionnel comprend diverses combinaisons de choucroute, de carotte, d’oignon, ou d’épinard, et est généralement servi avec une saucisse bien juteuse.
Stamppot

Table de riz indonésienne

La grande influence de la cuisine indonésienne sur la culture culinaire d’Amsterdam se (sent et se) ressent dans toute la ville. Aucune visite plus ou moins culinaire des Pays-Bas ne serait être complète sans un détour par un restaurant indonésien. Commandez une ‘rijsttafel(table de riz) pour une véritable expérience néerlando-indonésienne: un pot-pourri de petits plats issus de toutes les îles aux épices, développés à l’époque de la colonisation néerlandaise afin de permettre aux colons de goûter des plats de toute l’Indonésie.
Rijsttafel

Tompouce

Portant apparemment le nom d’un acteur nain dont le nom d’artiste était Tom Pouce, cette pâtisserie rectangulaire ressemblant au mille-feuilles français est caractérisé par sa couche de glaçage rose sur le dessus. Le Tompouce est strictement réglementé afin d’assurer la cohérence dans la taille, la forme et la couleur – même si au cours des dernières années, le glaçage devient orange à l’approche de la Fête du Roi.
Tompouce
Vous êtes prêt à goûter la cuisine néerlandaise ? Découvrez le top 10 des restaurants de cuisine néerlandaise à Amsterdam.