A Amsterdam, il est autorisé de fumer du cannabis ou du hashish dans un ´coffeeshop´. Cependant, il est aussi important et utile de savoir que la plupart des autres établissements n’autorisent pas la consommation de drogues douces chez eux.

Coffeeshops à Amsterdam

Les coffeeshops sont autorisés à vendre un maximum de cinq grammes par client et la possession de cette quantité, bien qu’étant illégale, est tolérée par les autorités. Les coffeeshops paient des taxes et sont parfaitement en règle. Vous devez avoir au moins 18 ans pour pouvoir entrer dans un coffeeshop.

Toutes les drogues dures et la vente de drogues douces dans la rue sont strictement illégales et donc punies par la loi. Notez bien que fumer du tabac régulier dans un coffeeshop n’est pas autorisé en accord avec l’interdiction de fumer en vigueur.

Les touristes toujours autorisés à utiliser les coffeeshops à Amsterdam

On a beaucoup parlé des projets d’introduire un système national de carte de membre pour les coffeeshops aux Pays-Bas, mais l’administration amstellodamoise a tout de même décidé de laisser le libre accès des coffeeshops d’Amsterdam aux touristes, même après le 1er janvier 2013.

Le Maire d’Amsterdam a pris cette décision à la suite du dernier accord de la coalition présenté par le nouveau Cabinet en 2012. Le Cabinet sortant (2010 - 2012) avait proposé de limiter l’accès des coffeeshops aux détenteurs nationaux d’une carte de membre. Les utilisateurs auraient dû enregistrer leur demande de carte de membre. Ce système de carte de membre, déjà mis en place dans le sud du pays, a désormais été rejeté à Amsterdam.

Consultez ici le dossier sur les Coffeeshops du Bureau de Presse de la Ville d’Amsterdam pour plus d’informations.